Le Centenaire de la Première Guerre Mondiale en Province de Liège

Programme officiel et activités du Centenaire 14-18 en Province de Liège :
  • Le Centenaire de la Première Guerre Mondiale en Province de Liège

    Le gouvernement fédéral a choisi Liège pour accueillir une des trois cérémonies commémoratives nationales de la Première Guerre mondiale, le 4 août 2014. Les deux autres auront lieu à Ypres et Nieuport (28 octobre 2014) et (...)

    lire la suite

  • Le Mémorial Interallié de Cointe, un lieu hautement symbolique

    La tour du Mémorial Interallié, située sur la colline de Cointe surplombe la Cité ardente du haut de ses 75 mètres, soit 135 mètres au dessus du niveau de la Meuse. Ce lieu est hautement symbolique puisque ce monument fut financé par souscription publique par les nations alliées à l’initiative de la Fédération Interalliée des Anciens Combattants.

    lire la suite

  • Liège dans l’histoire de la Légion d’honneur

    « Le long de l’escalier qui mène à la salle du Conseil communal, un imposant tableau attire l’attention des visiteurs de l’hôtel de ville de Liège. Cette toile de 4 m 85 de largeur pour 3 m 85 de hauteur, signée du peintre français Jacques-Charles Bordier du Bignon, illustre à la manière d’un couronnement princier la remise de la Légion d’honneur à Hubert Goffin. En 1812, lors de la catastrophe du charbonnage du Beaujonc à Ans, ce mineur de fond avait accompli avec son jeune fils de 12 ans un acte de bravoure qui avait sauvé la vie de 70 de ses compagnons de travail, emmurés dans les décombres. La région liégeoise faisait alors partie du département de l’Ourthe et l’héroïsme du citoyen ansois lui a valu d’être le premier ouvrier de France à recevoir le ruban rouge ».

    lire la suite

  • Liège, première ville hors de France, a être décorée de la Légion d’honneur

    Lors de la Première Guerre Mondiale, Liège fut la première ville à subir l’assaut des troupes allemandes dès l’envahissement de la Wallonie. Grâce à la résistance de ses forts et à la lutte acharnée de ses soldats, elle parvint à tenir en échec l’armée ennemie pendant quinze jours, ce qui retarda considérablement l’avancée allemande vers la France, qui parvint ainsi à gagner la bataille de la Marne.

    lire la suite

  • Le « Café Liégeois »

    Le saviez-vous ?

    Le « Café Liégeois » n’est pas une spécialité de Liège. Cette appellation remonte à la guerre 14-18 avec la bataille des forts entourant la Cité Ardente de Liège.

    lire la suite

  • Pourquoi le bleuet ?

    Symbole de la mémoire et de la solidarité envers les anciens combattants, le bleuet est un terme utilisé, plutôt pour parler des anciens combattants de la Première Guerre Mondiale. Mais il est devenu aussi le symbole du souvenir de tous ceux ayant combattus ou ayant été victimes des guerres.

    lire la suite

  • Le saviez-vous ?

    De nombreux lieux très connus à Liège et dans la Province ont changé de nom suite à la Première Guerre Mondiale

    lire la suite

  • Une fresque parisienne géante pour commémorer 14-18

    Une fresque géante va être installée de façon permanente sur un pan de mur de 500 mètres carré à Liège, juste à côté de la Cité Miroir. Cette œuvre sera visible depuis la place Xavier Neujean, mais aussi du boulevard de la Sauvenière ou encore des hauteurs du mont Saint-Martin. Sur le haut on retrouvera une reproduction exacte de la station de métro parisienne dénommée « Liège ». Sur le reste diverses figures artistiques.

    lire la suite

  • Liège Expo 14-18

    La Province de Liège, la Ville de Liège et la société EUROPA 50 proposent une exposition exceptionnelle dans le cadre des commémorations du 100ème anniversaire de la Première Guerre mondiale. « Liège Expo 14-18 » du 2 août 2014 au 31 mai 2015 au Musée de la Vie Wallonne et à la Gare de Liège-Guillemins.

    lire la suite

  • Le Bouchon de Liège

    On appela parfois « Bouchon de Liège » la résistance de l’armée belge à l’invasion allemande de 1914. A la surprise générale, la petite armée belge réussit à arrêter pendant dix jours dans la région fortifiée de Liège le flot de l’invasion allemande, provoquant ainsi un premier accroc sérieux au bon déroulement du plan Schlieffen.

    lire la suite

haut de la page