Inscription dans l’enseignement supérieur français [nl]

- Inscription dans le cadre d’un programme d’échange

Accords d’échange

De nombreuses universités belges ont conclu des accords d’échanges avec des établissements français. Partir dans le cadre de ce type d’échanges permet de vous assurer que vos études effectuées en France s’intègreront dans le cursus que vous suivez en Belgique. La plupart des étudiants qui partent dans le cadre d’un tel programme sont en troisième ou quatrième année d’études en Belgique.

Pour savoir quels sont les accords en vigueur avec votre établissement, renseignez-vous auprès du service des relations internationales de votre université.

Le double diplôme : une formation biculturelle

La possession d’un double diplôme est aujourd’hui très valorisée sur le marché du travail. De plus en plus d’universités et de grandes écoles offrent la possibilité d’effectuer un séjour diplômant à l’étranger. Cette formule permet à l’étudiant de bénéficier d’une formation biculturelle sanctionnée par la délivrance simultanée de deux diplômes reconnus l’un dans son pays d’origine, l’autre dans son pays d’accueil. Chaque université partenaire reconnaît ainsi tout ou partie des crédits obtenus dans l’autre université en équivalence de ses enseignements. Il existe de plus en plus de cursus bidiplômants, notamment pour les formations aux affaires et au mangement et pour les formations d’ingénieurs.

Cotutelle de thèse

Les étudiants de troisième cycle peuvent également envisager d’effectuer une cotutelle de thèse. Elle permet de former des chercheurs aptes à travailler dans un contexte de coopération internationale, en favorisant leur mobilité dans des espaces scientifiques et culturels différents. Elle favorise également le développement de la coopération scientifique entre des équipes de recherche françaises et étrangères

Les modalités pratiques et pédagogiques de la cotutelle de thèse sont définies dans une convention : il s’agit soit une convention-cadre accompagnée, pour chaque thèse, d’une convention d’application, soit une convention conclue spécifiquement pour chaque thèse. Elle précise les modalités d’inscription (droits d’inscription, durée des travaux de recherche, hébergement, régime de sécurité sociale, etc.) et les modalités pédagogiques (directeurs de thèse, composition du jury, langue de soutenance, délivrance des diplômes).

Les doctorants effectuent leurs travaux sous la responsabilité, dans chacun des pays concernés, d’un directeur de thèse qui s’engage à exercer pleinement ses fonctions d’encadrement en collaboration avec l’autre directeur de thèse.

La thèse est rédigée dans l’une des deux langues et complétée par un résumé dans l’autre langue. Elle donne lieu à une soutenance unique, devant un jury mixte.

Plus d’informations sur les cotutelles de thèse :

Joachim Huet, attaché universitaire et scientifique de l’Ambassade de France en Belgique : tél. : +32 (0)2548 8871 ou joachim.huet@diplomatie.gouv.fr

- Inscription à titre individuel

- Inscription dans l’enseignement supérieur en première année

- Vous êtes titulaire (ou en préparation) du Baccalauréat français ou du Bac Européen (quelle que soit votre nationalité) : Admission Post-Bac (APB)
Admission Post-bac est
une plateforme, mise en place par le Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, pour simplifier les démarches de pré-inscription dans l’enseignement supérieur en regroupant sur un seul site l’ensemble des formations post-baccalauréat.
Pour la rentrée universitaire 2016-2017, les inscriptions ont lieu entre janvier et mars.

Pour plus d’informations, contactez Campus France Belgique

- Vous êtes ressortissant de l’EEE (espace économique européen) et titulaire (ou en préparation) d’un diplôme d’enseignement secondaire obtenu dans un pays de l’EEE : Admission Post-Bac (APB)

Admission Post-bac est une plateforme, mise en place par le Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, pour simplifier les démarches de pré-inscription dans l’enseignement supérieur en regroupant sur un seul site l’ensemble des formations post-baccalauréat.

Pour la rentrée universitaire 2016-2017, les inscriptions ont lieu entre janvier et mars.

Pour plus d’informations, contactez Campus France Belgique

- Vous êtes de nationalité non-EEE et titulaire (ou en préparation) d’un diplôme d’enseignement secondaire : Demande d’Admission Préalable (DAP)

Vous devez retirer le dossier de demande d’admission préalable entre le 15 novembre et le 22 janvier précédant l’année universitaire pour laquelle vous présentez votre demande.

Vous pouvez obtenir le dossier en ligne sur le site internet du ministère chargé de l’enseignement supérieur.

Le dépôt des candidatures se fait à l’Ambassade de France en Belgique au Service de Coopération et d’Action Culturelle (SCAC). Pour plus d’informations sur les démarches administratives et pour prendre rendez-vous, contactez Victorine Hugot : victorine.hugot@diplomatie.gouv.fr

- Inscription dans l’enseignement supérieur à partir de la deuxième année (L2, L3, M1, M2, Doctorat)

Dans ce cas, vous vous inscrivez directement auprès de l’établissement que vous avez choisi. Celui-ci déterminera si vous remplissez les conditions d’admission requises.

Voir notre rubrique sur la reconnaissance des diplômes.

publié le 29/07/2016

haut de la page