Claudine De Rockere, Pascale Fierens et Liesbeth Martens distinguées dans l’Ordre des Palmes académiques [nl]

L’Ambassadeur de France en Belgique, Madame Claude-France Arnould, a remis au cours d’une cérémonie organisée à la Résidence de France, le mardi 24 janvier 2017, les insignes d’Officier dans l’Ordre des Palmes académiques à Madame Claudine De Rockere, et les insignes de Chevalier dans l’Ordre des Palmes académiques à Madame Liesbeth Martens et Madame Pascale Fierens.

Claudine De Rockere a une licencie en langue romanes obtenue à l’Université de Gand (1969), elle a effectué des études universitaires en italien à la VUB (Graduat post-universitaire ) et enseigné cette langue en cours du soir pendant une décennie. Professeur de français langue étrangère entre 1969 et 1994, elle a exercé à l’Institut technique de l’Etat de Wetteren ainsi qu’à l’Athénée royal de Zottegem (Flandre-Orientale) . Elle est nommée “lecteur” à la Haute école de Gand rattachée à l’université de cette ville où elle se consacre à la formation des professeurs du premier degré de l’enseignement secondaire (collège) jusqu’à 2004. Très active dans le milieu associatif, elle fonde la Belgische Vereniging Leraren Frans, Vlaamse Gemeenschap (BVLF), association des professeurs de français pour la Flandre (1990) et en assure la présidence jusqu’à 2007, puis le secrétariat jusqu’à 2014. Madame De Rockere a souvent apporté son expertise au ministère flamand de l’Education par ses études portant sur les manuels de français pour les cycles primaire et secondaire, et par la rédaction de programmes pour la formation des maîtres. Elle figure parmi les premiers défenseurs de l’enseignement d’une matière intégrée à la langue étrangère (EMILE) en Flandre et consacre à ce sujet une série d’articles en 2007, 2001 et 2013. Présente à de nombreux congrès internationaux de la Fédération internationale des professeurs de français, comme représentante de la Belgique (1984 : Québec, 1988 : Théssalonique et 2006 : Vienne), elle a organisé l’accueil de la Commission de l’Europe de l’Ouest de la FIPF à Gand en 1996.

Pascale Fierens est professeur agrégé de l’enseignement secondaire supérieur et est diplômée de la KUL en philologie romane et en histoire de l’Art. Elle a consacré 14 années de sa carrière à la formation en langue française pour adultes dans un centre de promotion sociale en Flandre (CVO de Temse) et acquis une remarquable expérience de linguiste dans le monde du travail. Parallèlement, elle assume la responsabilité du département des langues dans un lycée de Zelzate. Auteur de manuels de français très utilisés dans l’enseignement secondaire flamand (“Quartier latin”, éditions Pelckmans), Madame Fierens est membre du comité de rédaction du magazine “Panache” qui s’adresse aux élèves de 16 à 18 ans. Elle est par ailleurs rédactrice pour “Focus Film français” qui permet une approche de la langue et des cultures francophones à travers le cinéma scolaire. Très impliquée au sein de l’association des professeurs de français de Flandre (BVLF), elle intervient comme formatrice du programme de coopération éducative franco-flamand FORMACOM sur des questions didactiques variées. Elle participe comme rédactrice à la revue PROFFF, éditée par cette association.

Liesbeth Martens a obtenu une Licence en langues romanes à la KUL ainsi qu’une Maîtrise en Musique avec option chant au Lemmensinstituut de Leuven. De 1993 à 1995, elle a donné des cours de français aux élèves du primaire au secondaire mais aussi à des élèves qui souhaitaient se perfectionner dans cette langue. Depuis 1995, elle est professeur de FLE et de didactique du FLE (Français Langue Etrangère). Elle a conçu un test de français avec 5 compétences langagières, basé sur le CECR, à l’intention des étudiants de première année en formation enseignement primaire. Depuis 2008, elle est coordinatrice et formatrice pour ‘FLAMME’, un projet de formation pour les écoles maternelles et primaires désirant offrir des cours d’initiation au français, ainsi que pour “Croque-français”, des cours de français pour professeurs de l’école primaire. Depuis 2015, Madame Martens est coordinatrice et chercheuse au ‘CLIL in Vlaanderen’ et est coordinatrice et enseignante du post-graduat CLIL de l’UC Leuven-Limburg.

publié le 02/02/2017

haut de la page